L’adjectif qui définit le mieux la place en crèche dans l’esprit du public est que c’est “rare” !

Pourtant, rien n’est plus faux que cette idée reçue et vous allez rapidement comprendre pourquoi…

Mais avant,

Pourquoi tout le monde pense que “la place de crèche, c’est rare”

…et qu’on a peu de chances d’en trouver une ?

Parce qu’historiquement, les crèches appartiennent aux mairies…

Tout commence dans l’histoire. Historiquement, les crèches appartiennent aux mairies et les mairies ont pris l’habitude de fonctionner comme il leur a semblé efficace, compte tenu de leurs contraintes, c’est à dire par commission.

Et que les crèches municipales fonctionnent par “commissions” !

Seul elles savent. Mais ce qui est facile à deviner est que les crèches municipales ont des prérogatives d’égalité ou au moins “d’équilibre”, suivant leur critères.

A cela s’ajoute les risques politiques, et non les moindres : Le prix des places étant largement subventionné par la ville, il ne faut pas que quiconque de ce qui est fait par la mairie puisse être critiqué ou taxé de favoritisme ou autre.

A ceci, il faut également ajouter les contraintes d’agenda. Les élus participent aux commissions. Organiser les commission prend du temps. Et tout le monde ne souhaite pas ré-ouvrir ce sujet sensible tout le temps.

Et que le suivi du taux d’occupation des crèches municipales n’est pas correctement “motivé”…

Enfin, il faut bien le reconnaître que puisque les crèches municipales sont largement subventionnées par la mairie, et que l’argent de la mairie est à la fois l’argent de tous les contribuables, mais en même temps, celui de personne, certaines mairies ont pu se montrer un peu légère dans l’optimisation du remplissage de leur crèches.

En d’autres termes, si la crèche n’est pas pleine et qu’il faut quelques milliers d’euros supplémentaires pour financer son fonctionnement, ce n’est en réalité de la faute de personne, et la mairie paiera.

Ce dernier point fait la différence la plus importante par rapport aux crèches privées.

Et c’est en cela que les crèches privées font toute la différence

Les crèches privées quand a elles sont financées sur fonds privés. Ce qui signifie qu’au bout de la chaîne, des personnes physiques ont pris le risque d’investir leur économies dans le projet et se sont, très souvent endettées pour financer le projet.

Du fait de cette forte implication, ces porteurs de projets suivent attentivement le taux de remplissage de leur crèches car une place vide représente un manque à gagner important pour la crèche et à terme, cela peut compromettre la pérennité de la structure

Or, dans la vraie vie, tout évolue, tout le temps…

Dans la vraie vie, tout évolue tout le temps : les gens déménagent, changent de travail, changent de partenaire, changent leur organisation personnelle. De ce fait, un mode de garde qui fonctionnait bien peut ne plus leur convenir à la suite de changement de situation personnelle.

Ce qui crée une opportunité de place pour vous !

Lorsque la situation d’une famille change et qu’elle n’a plus besoin de sa place en crèche, cela crée naturellement une opportunité pour ceux qui en cherchent. En effet, la place désormais disponible peut à nouveau être proposée à une autre famille qui elle en a besoin à ce moment.

Cette situation est la simple réalité des gestionnaires de crèche privée qui passent alors du temps à jongler entre les besoins des familles, créant ainsi une situation gagnant/gagnant :

  • ils optimisent leur taux d’occupation
  • vous trouver une place en crèche, quelque soit le moment dans l’année.

On estime à environ 1 à 2 places de crèches disponibles, par tranche de 10 places dans les crèches existantes. Notez néanmoins que ces places ne sont pas nécessairement toutes disponibles immédiatement. Leur disponibilité dépends, comme vous l’avez compris, du moment où les autres familles sont prêtes à les libérer, selon le préavis qu’elles ont donné.

Comment trouver et saisir ces opportunités

En effet, une fois qu’on comprend pourquoi il existe toujours des places de crèches à saisir, commen s’y prendre ?

Vous serez confronté à plusieurs difficultés …

Le marché est diffus et difficilement lisible

Il n’existe toujours pas d’annuaire exhaustif des crèches à proximité de chez vous. Les crèches privées n’étant pas financées par la mairie ne sont pas toujours listées sur le site de la ville. Vous êtes donc vite passé à côté d’opportunité, simplement parce que vous ne connaissez pas le marché.

De ce fait, il vous est difficile d’identifier toutes les crèches qui peuvent vous trouver des solutions !

L’overbooking des gestionnaires

Les gestionnaire de crèches privés sont généralement soit des petits acteurs.

Et la réalité des petits acteurs est que :

  • bien qu’ils soient concerné par le taux d’occupation de leur crèche,
  • ils sont surbookés par la gestion de leur micro crèche au quotidien et n’ont pas le temps de vous rappeler lorsque vous laissez des demandes d’inscription.

La solution : Cliquez, créchez !

C’est pour contourner ces obstacle que nous avons créé CrèchePourMoi : une plate forme qui simplifie et accélère votre recherche de place en crèche.

La promesse du site est simple : “cliquez, créchez”

  • Cliquez… pour indiquer vos critères de choix en quelques moins d’une minute à travers un rapide questionnaire
  • Créchez : découvrez la sélection de crèches qui vous est proposée, visitez, et réservez votre place en crèche !

Déposez votre demande ici !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *